L'étonnante fraise de serre venue du froid

La fraise est le fruit de l’espoir de l’homme

Elle est née de l’union improbable entre un fraisier curieux et audacieux, fragaria virginiana, rapporté de la Nouvelle-France par Jacques Cartier au XVIIe siècle, avant de terminer son périple en Europe dans le jardin du Roi de France. Il dû patienter jusqu’à la venue au milieu du XVIIIe siècle  au terme d’un parcours inattendu et tumultueux, de sa belle du Chili, fragaria chiloensis, douce et voluptueuse beauté. De cette rencontre est née la fraise, de cette union est né un frisson…
 
Il n’y avait donc pas de grosses fraises rouges avant cet événement singulier. C’est la curiosité de l’homme qui a permis cette rencontre fortuite entre deux espèces de fraisiers complètement distinctes, provenant des deux hémisphères de l’Amérique et réunies dans un jardin d’amour. Il portait des petits fruits rouges sucrés et elle portait de grosses fraises blanches douces, et de ce croisement initial est né la grosse fraises rouge sucrée que l’on connaît aujourd’hui.

QualiteQuebec logo